Découvrez l’Île Liens utiles

Suggestions d’itinéraire

Partir à la rencontre de la nature, des saveurs, des gens et de soi-même. Pour une journée, un week-end ou une semaine, avec ou sans plan. Se laisser guider par l’intuition pour trouver quoi faire, en couple ou en famille. L’Île d’Orléans, tout près de Québec, est la destination parfaite pour ça. Voici quelques suggestions selon vos intérêts.

À terroir généreux, agrotourisme souriant

La renommée de l’île d’Orléans comme destination agrotouristique n’est plus à faire. Producteurs passionnés, artisans reconnus et audacieux restaurateurs transforment l’île en un petit paradis des foodies. Le savoir-faire agricole, le dynamisme et l’innovation des producteurs sont réputés et il en résulte des produits d’une qualité recherchée : la fraise, la pomme, la pomme de terre, le cassis, le vin et bien d’autres. Comme l’agriculture occupe la majeure partie de ce territoire aux sols fertiles et aux cultures variées, la concentration exceptionnelle en fruits et légumes permet une offre sans cesse grandissante de produits frais et du terroir. Nombreuses sont les entreprises qui se spécialisent en agrotourisme à l’île d’Orléans. Cela s’observe par la variété et la qualité des tables de cuisine régionale ainsi que des nombreux endroits où l’on peut déguster et acheter des produits. Récipiendaires de nombreux honneurs, les produits de l’île d’Orléans combleront même les plus exigeants. Nous préférons vous prévenir, vous pourriez y développer une dépendance!

Terre mémoire de l’Amérique française

L’île d’Orléans est l’un des plus anciens lieux de peuplement en Nouvelle-France. On y trouve notamment les plus vieilles maisons dites québécoises, les plus anciennes datant du XVIIe siècle. Ses habitants sont conscients du riche héritage d’envergure nationale dont ils ont hérité. Sensibles à la charge symbolique que l’Île transporte, ils continuent de mettre en valeur les caractéristiques propres de l’Île, qui en font la « terre mémoire » de l’Amérique française. Patrimoines maritime et naturel, politique et territorial, social et familial, artistique et culturel, toute la chaîne historique, toute l’activité humaine y est représentée. Dans le cœur des Québécois, l’île d’Orléans est devenue, au fil du temps, un foyer identitaire puissant. S’attarder dans ce lieu de mémoire, point d’attache de plus de 300 familles souches, permet de découvrir une partie de son histoire, personnelle ou collective. Visitez les centres d’interprétation pour en apprendre plus sur l’histoire de la mythique île d’Orléans et de ses familles fondatrices. La Maison de nos Aïeux est le centre d’histoire et de généalogie de l’île. La Maison Drouin, âgée de presque 300 ans, est la seule maison d’habitant typique et authentique qui est accessible au public. Le Manoir Mauvide-Genest, par sa taille et son élégance, témoigne de l’ambition et de la réussite du Sieur Mauvide, jeune chirurgien de l’armée du Roi. L’Espace Félix-Leclerc rend hommage à ce grand poète québécois et perpétue, au travers de son exposition, la mémoire de sa vie et de son œuvre. Le Parc Maritime de Saint-Laurent est un site pittoresque en bordure du fleuve qui relate l’époque révolue de la construction navale en bois à l’île d’Orléans.

Célébrer l’art et le savoir-faire artisanal

L’île d’Orléans compte plus de 80 artistes et artisans dont la production recouvre toutes les facettes de la création. Du populaire au spéculatif, du figuratif à l’abstrait, du classique au moderne, les arts picturaux et sculpturaux côtoient les nouvelles technologies et s’expriment à travers toutes les matières. Ici explosent les couleurs, dans un désordre apparent que seule l’énergie créatrice explique, là s’arrangent sagement les formes et les nuances afin de reproduire la réalité tout en douceur. Les métiers traditionnels aussi sont à l’honneur, pratiqués de telle façon qu’ils en deviennent métiers d’art et où le moindre bout de tissu, de métal ou de bois sert à l’expression d’un savoir-faire. L’Île y est sûrement pour quelque chose. Qu’elle serve de modèle, ou de refuge à l’âme inventive, l’artiste y trouve le foyer idéal de son expression.

Des échappées bucoliques et panoramiques

Véritables délices pour les yeux, les paysages de l’île d’Orléans constituent en soi un attrait incontournable. Déjà en accédant au pont, on tombe sous le charme de cette île qui nous accueille en toutes saisons. Durant votre visite, prenez le temps de suivre le circuit d’interprétation des paysages, composé de 12 panneaux localisés stratégiquement dans les six villages. Ces panneaux interprètent les paysages actuels, tout en faisant un lien avec les paysages anciens. Cela permet de mieux comprendre et apprécier la nature physique de l’île ainsi que les différents paysages qui ont marqué, et même transformé au fil du temps, les établissements humains tantôt isolés et tantôt regroupées en villages.

Vous êtes davantage du type plein-air ?

À l’île d’Orléans, nous avons la raquette, le patin, la motoneige et même le traîneau à chiens comme plaisirs d’hiver. Durant l’été, camping, vélo, golf et kayak excitent nos sens. Et nos pieds s’adonnent à la randonnée pédestre à l’année. Et quel meilleur décor pour ces activités que le fleuve et les paysages ruraux en arrière-scène !