Saint-Laurent

Ferme à Saint-Laurentmaison_st-laurentst_laurentparc_maritime_extMarina Saint-Laurent

La paroisse de Saint-Laurent-de-l’Île-d’Orléans est la dernière des quatre qui furent fondées la même année, en 1679. À cause de sa situation au bord du chenal de navigation, le village a, comme Saint-Jean-de-l’Île-d’Orléans, développé des affinités avec la mer. Mais c’est dans la construction navale qu’il s’est distingué.

Jusqu’au XXe siècle, alors que les travailleurs de la terre se réservaient coteau et plateau, la berge servait à l’installation des pêches domestiques des nombreuses chalouperies. Au siècle suivant, les chantiers de construction de bateaux de fer et de goélettes s’y succédèrent. On y trouve aujourd’hui, au Parc maritime, un lieu d’interprétation de cette tradition. Par ailleurs, une corporation vise la réhabilitation de la pêche de certaines espèces qui abondaient au temps de nos ancêtres.

Si l’église de 1861 n’a pas l’honneur d’être classée, elle n’en contient pas moins une magnifique collection d’objets de culte, de mobilier liturgique et d’œuvres d’art qui valent le détour. Par ailleurs, le village attire l’amateur d’art et de métiers d’art aussi bien que le flâneur, qui cherche la fraîcheur du corridor de verdure fermé par le couvert d’arbres du chemin Royal.

L'île d'Orléans, arrondissement historique, fait vivre la campagne traditionnelle québécoise avec ses paysages magnifiques, en bordure du fleuve Saint-Laurent et à proximité de Québec. Berceau de la Nouvelle-France, l'Île propose une expérience culturelle unique et un riche terroir. Fréquenté depuis des temps immémoriaux, ce pays d'entre deux étonne par la diversité et la qualité de son offre touristique.

Suivez-nous