Saint-Pierre

Village de Saint-PierreBâtiment agricoleMaison ancestraleEspace Félix-Leclerc

La paroisse de Saint-Pierre-de-l’Île-d’Orléans fut fondée en 1679. Au fil du temps et du défrichement, son territoire fut tour à tour occupé à partir des berges jusqu’au haut de la falaise et, enfin, sur le coteau, à mi-chemin de la ligne du Mitan qui sépare symboliquement l’île en deux. C’est là, sur le chemin Royal, qu’on peut admirer la plus ancienne église rurale du Québec, datant de 1717, et qui a la particularité de s’ériger à quelques mètres du nouveau temple, construit en 1955.

Le plus populeux village de l’île s’est rendu célèbre à deux égards : depuis les débuts de la colonie jusqu’à tout récemment, on y fabriquait un fromage unique, réputé auprès des connaisseurs de la province mais vendu « sous le manteau » : le fromage Aubin.

Par ailleurs, Saint-Pierre-de-l’Île-d’Orléans est aussi la terre de repos de l’un des plus grands poètes francophones du XXe siècle, Félix Leclerc, qui y passa les vingt dernières années de sa vie. On peut tout apprendre du poète à l’Espace Félix-Leclerc, lieu de commémoration et de diffusion qui lui rend hommage.

L'île d'Orléans, arrondissement historique, fait vivre la campagne traditionnelle québécoise avec ses paysages magnifiques, en bordure du fleuve Saint-Laurent et à proximité de Québec. Berceau de la Nouvelle-France, l'Île propose une expérience culturelle unique et un riche terroir. Fréquenté depuis des temps immémoriaux, ce pays d'entre deux étonne par la diversité et la qualité de son offre touristique.