Saint-Jean

Maison ancestraleFerme ancestrale et FleuveRouge du MitanManoir Mauvide-GenestChevaux, cabane à sucre

La paroisse de Saint-Jean-de-l’Île-d’Orléans, fondée en 1679, a une part de ses racines dans la mer. Et si les activités maritimes ont joué un rôle important dans le quotidien des habitants de toute l’île, à Saint-Jean-de-l’Île-d’Orléans, ce rôle fut déterminant. Car bien que la vocation agricole s’y soit développée en priorité, ce fut aussi le lieu d’installation des pilotes du Saint-Laurent, qui accueillaient et guidaient tout navire approchant de Québec par le chenal de navigation.

Pendant près de trois siècles, l’Association des pilotes compta une forte proportion de ses membres parmi ceux de Saint-Jean-de-l’Île-d’Orléans. Le cimetière marin en témoigne encore, lui dont le muret est presque léché par les vagues, à marée haute. Il s’étend devant l’église de 1734, classée monument historique en raison de la qualité de son architecture, sans doute la plus remarquable de l’île.

Le parcours piétonnier du village de Saint-Jean-de-l’Île-d’Orléans est un véritable voyage dans le temps. Tout le long des quarante panneaux d’interprétation, découvrez ce qui fait le charme si pittoresque de l’un des plus beaux villages du Québec. Votre point de départ est le Manoir Mauvide-Genest. Construit en 1734, ce bâtiment d’exception, par son caractère architectural, est un joyau incontestable du patrimoine bâti sous le régime seigneurial en Nouvelle-France. De là, vous amorcerez un circuit qui, le temps d’une promenade, vous émerveillera des moments forts de la vie de nos vaillants ancêtres.

L'île d'Orléans, arrondissement historique, fait vivre la campagne traditionnelle québécoise avec ses paysages magnifiques, en bordure du fleuve Saint-Laurent et à proximité de Québec. Berceau de la Nouvelle-France, l'Île propose une expérience culturelle unique et un riche terroir. Fréquenté depuis des temps immémoriaux, ce pays d'entre deux étonne par la diversité et la qualité de son offre touristique.

Suivez-nous